ALEXANDRE MISSUD

A la suite d’un master en droit des libertés fondamentales à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, je me suis inscrit en master de droit public général à l’université de Toulouse 1 Capitole pour élargir mes connaissances en droit public. Mon projet professionnel est toujours en cours de réflexion.